Trop frais ta ville

Enfin l’été, et avec cette période estivale viennent les pics de chaleur ! Les degrés sont parfois difficiles à supporter en ville, toutes les astuces sont bonnes à prendre pour se rafraîchir. Des solutions urbanistiques aux installations éphémères, embarquons pour un tour dans la ville rafraichie (et rafraichissante).

Un brin d’air dans la nuit

La période caniculaire n’offre aucun répit, de jour comme de nuit. Pour faire respirer la ville durant la nuit, une étude américaine a fait le lien entre l’aménagement des villes et sa capacité à refroidir en dehors des périodes d'ensoleillement. Soumises à une forte chaleur durant la jour, les différentes surfaces de la ville emmagasinent de l’énergie thermique. Le résultat est un réseau d’îlots de chaleur urbaine, qui ne parvient pas à refroidir à cause des infrastructures et du manque d’air.

L’équipe de chercheurs de diverses universités (dont le MIT et l’Université de Californie) à l’origine de l’étude « Role of City Texture in Urban Heat Islands at Nighttime » a étudié le phénomène dans une cinquantaine de villes du monde pour élaborer un index des « villes cristallines » (structurées, à forte conservation de chaleur) et des « villes liquides » (désordonnées, favorables au rafraichissement). Ces résultats permettent de repenser l’urbanisme des villes selon leurs besoins en chaleur, la ville liquide étant plus adaptée aux régions chaudes !

A la recherche des oasis urbains

Mais comment prévenir la chaleur en journée, et dans la ville existante ? Les expériences sont nombreuses, dans les villes européennes comme américaines. Grâce à des solutions naturelles ou plus technologiques, il est possible de trouver son coin de fraicheur en ville. Et vous, où est votre oasis ?

Crédit illustration principale : les Lillois trouvent un peu de fraicheur sur la place du Général-de-Gaulle (source : Pinterest)