Où fait-il bon vivre en 2019 ?

Vienne arrive pour la dixième année consécutive à la tête du classement réalisé par le cabinet Mercer sur la qualité de vie en ville. Un joli record pour ce classement qui compare 231 villes selon 39 critères, tels que le pouvoir d’achat, la sécurité ou encore l’éducation.

La ville de Zürich complète le podium avec sa seconde place suivie de Vancouver, Munich et Auckland, toutes trois ex aequo. Un classement qui met à l’honneur les villes européennes puisque 8 des 10 premières places du classement leur sont attribuées.

Parmi les nouveautés de cette édition 2019, un classement spécialement dédié à la sécurité personnelle. Ce dernier prend en compte la stabilité interne, la criminalité, l’efficacité des forces de l’ordre, mais aussi les relations diplomatiques, les libertés individuelles et la liberté d’expression. A noter, une nette amélioration de la sécurité dans les villes d’Europe centrale et d’Europe de l’Est comme Prague, Vilnius ou encore Zagreb. Pendant ce temps-là, les villes d’Amérique du Nord et d’Europe de l’Ouest ont connu un déclin en la matière, malgré la première place du Luxembourg, désignée ville la plus sûre du monde.
 
Et la France dans tout ça ? Seules Paris et Lyon figurent dans cette étude, respectivement à la 39 et 40e place du classement sur la qualité de vie et 60e et 51e du classement sur la sécurité. Si les deux communes pèchent sur les critères de stabilité et de criminalité, elles obtiennent les meilleures notes en matière de respect des libertés individuelles et de la presse.

Pour revenir à l’échelle nationale, l’Express publie chaque année son palmarès des 50 villes les plus attractives en France. Cette fois, ce sont les villes à taille humaine qui arrivent en tête du classement, avec Angers à la première place suivie de Poitiers et de Brest. Ces communes sont récompensées pour leurs services dignes des métropoles (vie universitaire et culturelle, CHU, réseau de transport), et leur cadre de vie, plus provincial.

Des villes où il fait bon vivre mais qu’en est-il des questions de mobilité ? Pour en savoir plus, vous pouvez retrouver notre Observatoire sur la ville de Lyon, sacrée championne de France de la mobilité, juste ici.