Un tiers-lieu itinérant sur les canaux bretons

Alors que de plus en plus de tiers-lieux ouvrent leurs portes en France, l'association Canal Digital BZH a choisi les voies fluviales de Bretagne pour lutter contre la fracture numérique et promouvoir l’économie sociale et collaborative.

Fernand et David, les deux bretons à l’origine du projet, se sont rencontrés lors d’une formation aux outils numérique en 2015. De cette rencontre émerge l’envie de partager leur savoir à leur entourage, pour les accompagner dans la transition digitale. Cette volonté d’apprendre mais aussi de changer notre relation au travail les embarque sur une toue cabanée, un bateau fluvial idéal pour les canaux bretons.

Cette embarcation d’un tout nouveau genre a depuis débuté son périple, qui se déroulera dans un premier temps d’avril à juin pour se faire réunir entreprises, associations et particuliers autour de l’inclusion numérique. Un bateau connecté qui présente l’avantage de désenclaver les territoires ruraux tout en proposant une mobilité douce au fil de l’eau. Bref, de quoi aimer le slow-working !

Au programme : formations sur les réseaux sociaux et l’e-réputation, ateliers de coworking, showroom technologique autour des tablettes et smartphones, etc. Initiés et néophytes du numérique sont les bienvenus sur l’embarcation nomade qui se positionne comme un tiers-lieu accessible à tous, et qui pourrait bien plaire aux néo-ruraux à la recherche de dépaysement.

Une trentaine d’adhérents font aujourd’hui partie de l’association, et participeront régulièrement aux activités de l’association, que ce soit pour apporter leur expertise ou bénéficier des formations. Chaque escale est annoncée sur les réseaux sociaux pour rendre les ateliers accessibles au plus grand nombre et en temps réel.

Pour l’instant en phase de repérage, Canal Digital BZH mise sur ces 4 mois pour attirer un public le plus large possible et construire leur propre embarcation 100% dédiée au numérique.

Une redéfinition itinérante du tiers-lieu qui ouvre la voie à une plus grande souplesse dans notre rapport au travail tout en favorisant l’inclusion numérique des territoires ruraux. Les inscriptions pour cette aventure fluviale et connectée sont toujours ouvertes sur leur page d’adhésion et sur leurs réseaux sociaux.