Nos forêts prennent de la hauteur

Depuis quelques années les forêts verticales se frayent un chemin dans l’architecture aux quatre coins du monde et ce notamment grâce à Stefano Boeri, expert en la matière, qui travaille actuellement sur son nouveau projet basé à Nankin en Chine. L’occasion pour nous de vous en dire plus sur ces immeubles feuillus. 

A Milan, les curieux ont découvert une nouvelle attraction entre les traditionnelles églises et autres musées. Les deux tours « Bosco Verticale » s’élèvent sur 76 et 110 mètres pour 800 arbres, 4 500 arbustes et 15 000 plantes, soit l’équivalent de deux hectares de forêt sur deux immeubles. La nature a repris ses droits sur le béton puisqu’une vingtaine d’espèces d’oiseaux s’y est même installée. 

Cet ouvrage, réalisé en 2014 par l’architecte italien Stefano Boeri à partir de sa passion pour les arbres, a reçu le prix International Highrise Award (IHP) du gratte-ciel le plus innovant la même année. Selon Boeri, 75% du CO2 dans l’atmosphère est émis par les villes : faire pousser des arbres dans les immeubles qui constituent le cœur de la ville apparaît donc comme une solution efficace et pragmatique pour combattre le changement climatique.

 Des arbres contre la pollution

C’est toujours dans l'optique de rendre la ville plus vivable que l’architecte italien a dévoilé son projet pour les Green Towers de Nankin, dans la province de Jiansu en Chine. Deux tours, de 200 et 108 mètres de haut, qui accueilleront surtout des bureaux mais aussi un musée et une école d’architecture écologique. En se basant sur les résultats du Bosco Verticale, les deux immeubles absorberont 25 000 tonnes de CO2 par an et donneront une bouffée d’air frais à l’une des villes chinoises les plus polluées, en produisant environ 60kg d’oxygène par jour.

Toutefois, construire une forêt verticale ne va pas sans contrainte puisque les arbres qui sont plantés sur les balcons ne doivent pas être trop lourds, ni trop légers pour résister aux éventuelles intempéries. La composition du sol, spécialement élaborée pour ces arbres en hauteur, est elle aussi essentielle.
 
En France, des projets similaires sont au stade d’ébauche comme la tour Occitanie à Toulouse, prévue pour 2022.  Alors est-ce que les forêts verticales formeront les poumons de la ville ? Pour y répondre le 1er forum mondial de la Forêt Urbaine aura lieu du 28 Novembre au 1er Décembre à Mantoue, en Italie.
 
Crédit photo de couverture : Stefano Boeri Archietti China