Moins de gaspillage et plus de générosité avec les frigos solidaires

Repéré dans la rue : un frigo patientant sagement devant une enseigne. Un déchet ménager de plus ? Non ! Le réfrigérateur solidaire en libre-accès, initiative venue d’Allemagne, fait doucement son chemin jusque dans les rues de l’Hexagone. Une manière maline et simple pour venir en aide aux plus démunis tout en réduisant le gaspillage.

Des frigos qui ont bon cœur

Concept développé à Berlin, le frigo en libre-service placé sur le trottoir permet le partage et les échanges de denrées alimentaires selon les besoins de chacun. Pour les habitants du quartier, il s’agit d’une solution pour éviter le gaspillage, mais également pour recréer du lien social dans un espace plus convivial. Pour le commerçant qui possède le frigo, le dépôt d’invendus permet de gérer les stocks de manière solidaire et responsable.

Dans le cas de l’association Les Frigos Solidaires, créée en 2017 à Paris, quelques consignes sont laissées pour des raisons d’hygiène : la viande et les plats cuisinés maison ne peuvent pas y être déposés, mais les végétaux (fruits et légumes) et les produits secs y sont les bienvenus.

Une initiative à généraliser ?

Cette initiative gagne en succès et fédère une communauté de citoyens dans les métropoles françaises : de Metz à Caen en passant par Nancy, plusieurs dizaines de cagnottes en ligne sont lancées par des particuliers et des professionnels sur le site Hello Asso. Pour le moment, l’association parrainée par le Youtuber Baptiste Lorber compte déjà 3 projets aboutis à Paris, Lille et Grenoble.

D’autres initiatives similaires voient le jour, comme le garde-manger solidaire installé à Paris devant le magasin Les Nouveaux Robinson, en partenariat avec la SNCF, microDON et la Ville de Paris. A quand le prochain dans votre rue ?