Un nouveau lieu pour (re)créer le débat citoyen à Paris

Bonne nouvelle à tous les férus de débats, un nouveau tiers-lieu vient d’ouvrir ses portes à Paris pour renforcer le pouvoir des citoyens. « Espaces d’expérimentations publiques, démocratiques et citoyennes »,  les Halles Civiques offrent à tous la possibilité de s’instruire, d’échanger et de co-construire les projets d’une société démocratique moderne. Pour cela, rendez-vous dans l’une des deux adresses parisiennes de l’association, dans le 11e et 20e arrondissement.

Les agoras des temps modernes

Inaugurée au début du mois, la Halle Civique de Belleville mêle déjà les publics et les usages. L’initiative vient de l’association Les Halles Civiques, une organisation indépendante qui accompagne le débat et l’initiative citoyenne par l’animation d’espaces collaboratifs. Elle compte parmi ses fondateurs et membres actifs aussi bien des entrepreneurs que des militants, des chercheurs, des institutions ou encore des associations de transition démocratique comme La 27e Région et Démocratie Ouverte.

Cette nouvelle Halle Civique prend ses quartiers dans l’ancienne Maison de l’air suite à un appel d’offres de la Ville de Paris remporté en 2017. Elle rejoint ainsi la Halle Civique Superpublic du quartier Voltaire, le premier site d’expérimentation de l’organisation ouvert depuis 2014. Pour la Ville de Paris, le projet des Halles Civiques constitue l’opportunité d’encourager le milieu de la Civic Tech locale et de partager cette culture de l’innovation citoyenne.

Secouer les modèles de la participation citoyenne

Pour opérer un changement durable (et à effet positif !), l’union fait la force. Sur une démarche « collective, non-partisane et multidisciplinaire », Les Halles Civiques opèrent à plusieurs niveaux de la société, depuis la vie de quartier jusqu’à la coopération internationale avec d’autres tiers-lieux comme le Medialab Prado de Madrid. L’organisation de chaque Halle se fait d’ailleurs par groupes de travail pour assurer une gouvernance locale et démocratique.

Mais concrètement, que fait-on dans un tiers-lieu dédié à la participation citoyenne ? Les deux halles sont divisées en 3 types d’espaces, respectivement dédiés au travail, à la rencontre et à l’expérimentation. L’association parie ainsi sur le concept innovant du tiers-lieu pour développer des formes créatives de collaboration et de participation citoyenne, notamment en matière de démocratie numérique.

La cotisation est ouverte à tous, vous pouvez découvrir tout le programme directement sur le site des Halles Civiques !