Réduisez vos déchets avec ces cartes collaboratives

En ce mois de janvier, le temps est aux bonnes résolutions. Si la vôtre est de mieux consommer, mais que vous manquez d’informations quant aux initiatives à proximité de chez vous, quoi de mieux qu’une carte pour vous guider ? Voici un petit medley de cartes collaboratives pour révéler la multiplicité des initiatives pour une consommation plus durable.

Mieux maîtriser la production de déchets dès l’achat

Les plastiques restent parmi les matériaux les moins bien recyclés (environ 4,9% d’utilisation des matières premières secondaires), le reste du plastique collecté finissant bien souvent en décharge ou en valorisation énergétique. Quand l’acte de recycler ne suffit pas, il s’agit donc de traiter le problème à la source : en tâchant de réduire sa consommation d’emballages. D’abord ovni dans le paysage français, les épiceries sans emballage ont progressivement essaimées en France, y compris sous forme de chaîne avec Day by day, qui compte près d’une centaine de points de vente à travers la France.

Et si vous pensez qu’il ne s’agit que d’une lubie pour habitant des grandes villes, détrompez-vous : le site Consommation Collaborative, qui s’est appliqué à recenser les épiceries sans emballage sur une carte interactive, a repéré des initiatives y compris dans les villes moyennes. Il est donc tout aussi possible de faire ses courses sans plastique à Castres, Aix-les-Bains et à Beauvais qu’à Nantes, Toulouse et Lyon.

 

Mieux consommer... Et mieux recycler

Et une fois les denrées consommées, que faire de vos déchets ? Pour lutter contre leur accumulation, le compost est un geste efficace pour tous nos déchets organiques. L’initiative « Je veux mon bac bio ! », lancée par Zéro Waste France, recense tous les espaces de compostage partagés dans l’Hexagone. Plateformes de compostage intégrées aux déchetteries, dispositifs au sein des établissements scolaires ou démarches associatives locales, Zéro Waste met en lumière toutes les initiatives collectives, peu importe leur taille, pourvu qu’elles concourent à une meilleure réutilisation des déchets organiques.

Plus exhaustive encore, la carte d’Eco-map localise, entre autres projets écologiques et citoyens, tous les points de tri sélectif, bennes carton et autres points relais jusque dans les plus petites communes. Développée par la startup CityLity, la carte cherche tout autant à accompagner les citoyens qu’à encourager les villes à s’inscrire dans une démarche plus écologique. Une initiative aussi exhaustive qu’utile !

Toutes ces initiatives peuvent être retrouvées peu ou prou sur la carte collaborative du mouvement Colibris, qui recense l’ensemble des acteurs et projets œuvrant à la transition écologique dans les territoires. Amap, habitats écolo, ateliers de réparation de vélo, le collectif valorise tous les projets alliant solidarité et transition écologique. Une démarche collaborative et open source, chacun étant libre de contribuer à la base et de l’enrichir avec de nouveaux projets. 

Avec toutes ces cartes, plus d’excuses pour garder le cap de vos bonnes résolutions !