Des start-ups qui font bouger la mobilité – Retour sur l’Easy Mobility Challenge #3

Depuis 2017, l’Easy Mobility Challenge récompense les projets dédiés aux mobilités de demain. Le média Détours, porté par CANAL+ et SEAT, est à l’origine de ce prix, qui permet aux 5 start-ups finalistes de pitcher devant un jury de professionnels et s’affronter pour la première place.

Dans le cadre de la grande finale, qui a récompensé la start-up Cocolis ce mardi 15 octobre, retour sur les projets qui ont retenu notre attention.

Cocolis, une start-up qui vaut le détour

 
Cocolis, c’est une nouvelle manière de faire livrer un colis, en le confiant à des particuliers. Leader du covoiturage de colis, Cocolis est une solution de transport de colis entre particuliers. La start-up permet à un particulier de profiter du déplacement d’un autre pour que celui-ci transporte son colis, objet ou meuble. Ainsi, l’expéditeur ne fait plus appel à un transporteur professionnel et réduit donc sa dépense.

 

 
Le transport de colis se fait indépendamment du volume de l’objet, et le partenariat de la firme avec l’assurance MAIF lui permet d’assurer l’ensemble des objets transportés par les particuliers, en cas de vol ou de dégradations, sans que l’expéditeur n’ait à payer de frais supplémentaires. Cette assurance est valable en France et en Europe, jusqu’à 2000 euros.
Pour l’expéditeur, cette solution est un avantage économique puisqu’il peut faire livrer son colis jusqu’à 80% moins cher. Pour le covoitureur, Cocolis lui permet de se faire rembourser une partie de ses frais de transport en livrant des colis sur son chemin. Globalement, la solution permet aussi de réduire le trafic sur les routes, qu’il s’agisse de véhicules personnels ou de livraison.
Le concept a séduit les membres du jury, puisqu’il allie simplicité, praticité et sécurité. Des éléments qui lui ont permis de remporter le trophée.
 

Freshmile, le pass pour une borne électrique sécurisé

 
Finaliste du concours, la startup Freshmile travaille elle sur un angle de mobilité très différent. Elle soutient la démocratisation de l’usage de la voiture électrique dans les villes, en facilitant l’accès aux bornes de recharge. C’est un opérateur de borne de recharge pour voitures électriques, accessibles grâce à une carte, un porte-clé en radio-identification (RFID), une méthode pour mémoriser et récupérer des donnés à distances.
 

Associée au badge, l’application Freshmile permet aux automobilistes de recharger leur voiture sur 55 000 bornes de recharges en France et en Europe, notamment dans des pays comme l’Allemagne, l’Autriche et les Pays-Bas. Une cartographie en temps réel des bornes à proximité est disponible sur l’application, au même titre que la possibilité de démarrer, planifier et arrêter sa prise en charge.. Freshmile a pour clients des propriétaires de bornes, qui peuvent être des collectivités locales, des entreprises et des copropriétés et travaille déjà avec des acteurs comme la Métropole de Strasbourg, Total et des clients « flottes », comme Engie.

En facilitant l’adoption d’habitudes et de solutions plus responsables, ces start-ups sont au service d’une mobilité durable, en complément du développement des micro mobilités et de l’utilisation des transports en commun.