Le ticket de métro papier, bientôt la fin

Et si demain, votre smartphone suffisait pour prendre le métro ?

A Paris, l’expérimentation de la dématérialisation des titres de transport se précise. Annoncée en 2016, c’est finalement en septembre prochain que la RATP lancera l’application ViaNavigo Lab, qui permettra l’achat de titres de transport, téléchargés directement dans la carte SIM. Il suffira ensuite de passer son smartphone devant une borne RATP ou SNCF pour valider le titre pré-acheté. Même si l’application ne devrait être disponible que sur Android dans un premier temps, sa disponibilité sera potentiellement étendue à d’autres systèmes d’exploitation par la suite.

La technologie a été développée par Wizway, jeune co-entreprise fondée par la RATP, la SNCF, Gemalto et Orange, et repose sur le « Near Field Communication » (NFC) qui permet déjà le paiement sans contact des cartes bleues. Pour l’instant, seules les cartes SIM Orange peuvent supporter cette technologie. Pour les autres opérateurs ou les aficionados d’Apple, il faudra donc encore patienter quelques mois, mais ce nouveau service promet de faciliter à terme les trajets de millions de Franciliens.

Mis en œuvre en Ile-de-France à l’automne, d’abord pour les titres individuels puis pour le Pass Navigo, ce système est déjà mis à l’épreuve dans d’autres villes françaises depuis plusieurs mois. Les habitants de Toulouse, Strasbourg, Nice ou Nevers, entre autres, ont pu tester avec succès la dématérialisation des titres de transport de leurs réseaux de transports en commun. Plus que la simplification de l’expérience voyageur, Ile-de-France Mobilités vise avec ce nouveau service à préparer le réseau à l'horizon des JO de 2024 et de l’afflux de touristes à cette occasion.

Des tickets par SMS

En parallèle, la RATP entend développer un système dachat de tickets de bus par SMS. L’expérimentation devrait durer une quinzaine de mois sur une partie du réseau francilien. Là encore, place à la simplicité : il suffira d’envoyer un code par SMS depuis son téléphone pour recevoir en réponse un ticket électronique, déjà validé, dont le coût (identique à celui d’un ticket papier) sera directement débité sur la facture de téléphonie mobile. Après Rouen, Nîmes, Belfort ou Grenoble, ce sera donc au tour de l’Ile-de-France de tester ce nouveau dispositif, qui réduira notamment le temps d’attente lors de l’achat des tickets. Finie la longue file devant les guichets !

[Crédit photo couverture : RATP/Youtube]