Ville humaine

Une ville pour nous et uniquement faite selon nos besoins et nos envies. C’est pour faire de cette utopie une réalité que l’architecte Itai Palti a fondé l’organisation Conscious Cities en 2015, en mettant les comportements citadins au cœur de sa réflexion.

Ne pas être "trendy"

La plupart des travaux d’architectes et de designers suivent des tendances, qu’elles soient importantes ou méconnues. Seulement cette logique ne bénéficie pas toujours au bien-être des habitants. C’est le cas par exemple des bureaux en open-space, apparus dans les années 1960 et démocratisés dans les entreprises du monde entier, ils sont aujourd’hui décrits comme contre-productifs par plusieurs études. Selon elles, la mise en place d’un open-space ferait chuter de 73% le niveau de discussions en face-à-face et augmenterait de 67% le nombre d’e-mails envoyés. Rien de bon pour les échanges entre collègues donc...

Les habitants au coeur de la ville 

Parmi les projets de Conscious Cities, Urban Thinkscape donne une direction claire à l’aménagement pensé pour l’humain. Celui-ci a pris place à Philadelphie avec la volonté de rendre l’apprentissage ludique et présent dans des lieux de tous les jours. L’équipe d’Itai Palti a réutilisé un terrain abandonné à proximité d’un arrêt de bus très côtoyé des familles pour en faire une aire de jeu. Grâce à cette initiative, les enfants qui avaient pour habitude d’attendre sont aujourd’hui occupés à résoudre des puzzles ou à jouer à d’autres jeux bénéfiques pour leur développement cognitif.
 

 
Des études ont démontré l’impact positif sur le développement des enfants concernés par cet aménagement, une très bonne nouvelle pour Conscious Cities qui devrait répéter ce genre de projets.  Une belle perspective pour l’urbanisme qui devrait à l'avenir intégrer l’étude comportementale comme base de réflexion.

Pour celles et ceux intéressés par cette nouvelle vison de la ville vous pouvez retrouver Urban Thinkscape ici : http://urbanthinkscape.com/